OPEN SPACE

5 Juin

Bandeau site sélection Openspace
– Prix du meilleur film Web du Festival International du Film de Calcutta.
– Sélection officielle du Hollywood Hills Award – Finaliste.
– Sélection officielle du Los Angeles CINEFEST – Demi finaliste.
– Sélection officielle du Woodengate Film Festival.
Julie Bascou et moi même, Romain Escuriola, sommes heureux de vous présenter notre projet de fiction interactive Openspace !! 
Voici plus de deux ans que nous accomplissons un travail de fourmi sur cet ambitieux projet et grâce au précieux concours de Paco Delmote au développement et Paul Fontaine à la création sonore, Openspace peut désormais voir le jour. En effet d’ici quelques jours vous pourrez apprécier sur une plateforme dédiée, une fiction de 17 minutes ainsi que divers contenus.
 imageOS

 

SYNOPSIS
Dans le monde réel Carl travaille depuis son ordinateur et gère l’intégralité de sa vie via son ordinateur. Il possède différentes identités numériques, plusieurs emplois, divers profils et entretient une relation sentimentale virtuelle avec Amélie, rencontrée sur internet. Du jour au lendemain, Amélie apparaît dans son vrai monde. Carl ne sait comment réagir, les émotions qui l’envahissent lui sont inconnues. Une phobie: rencontrer Amélie. Dans le monde numérique l’avatar de Carl est écrivain public. Il vit dans un monde où un subtil mélange de simplicité et de discipline régissent une certaine harmonie. Carl aime Amélie. Amélie aime Carl. Ce monde voguant paisiblement sur l’indolent flot de l’ignorance vole en éclat le jour où Amélie disparaît brutalement. Carl ne sait comment réagir, les émotions qui l’envahissent lui sont inconnues. Une obsession: retrouver Amélie. Laquelle(s) de ses deux vies est la réalité de Carl? Peut-être est-ce à vous d’en décider…

imageOS2

 

LA FICTION INTÉRACTIVE
La fiction intéractive est un genre nouveau, à ce jour peu d’exemples existent. Nous avions l’envie d’expérimenter une nouvelle forme de narration et de langage cinématographique.
Ce projet se veut une expérience interactive c’est à dire que le rôle du spectateur n’est plus aussi « passif » que dans une fiction dite linéaire. Dans Openspace l’internaute peut naviguer dans la narration en choisissant ce qu’il veut regarder, au moment où il le désire. La fiction est découpée entre des passages imposés, incluant des noeuds dramatiques indispensables à la compréhension de l’histoire, et des passages interactifs où l’utilisateur peut intervenir en faisant ses propres choix narratifs.

L’intrigue de cette fiction se situe dans deux univers distincts.
Le personnage principal, Carl, évolue dans le monde réel, un monde où les nouvelles technologies sont omniprésentes, et dans un monde numérique dans lequel une représentation d’une de ses identités numériques est personnifiée. Ainsi chaque action de Carl dans un monde a une conséquence immédiate dans l’autre. Le dispositif que nous avons créé permet de basculer d’un univers à l’autre en cliquant n’importe où sur l’image et ainsi de constater instantanément les répercutions de ses actions.

Ce dispositif est simple, intuitif. Il est une mise en abime de nos propres comportements face à l’outil numérique. Si l’utilisateur clique frénétiquement il passera à coté de multiples informations. Son parcours narratif a une incidence directe sur sa compréhension. Le temps passé dans chacun des mondes aura également des conséquences sur la fin du film. Si l’utilisateur passe davantage de temps de visionnage sur le monde réel il aura une fin correspondant à ce monde là, il en est de même pour le monde numérique.

Deux fins sont donc possibles.

THÈMES
Le monde numérique est incontournable. Quotidiennement nous y sommes plongés en un simple «clic». Nous nous forgeons de nouvelles habitudes, un nouveau mode de vie, nous sommes connectés à un monde qui semble sans limite, une source de savoir infini où la diversité foisonne. Cependant son utilisation peut s’avérer délicate et quelquefois fort peu judicieuse. Les choix que nous faisons sur ce que nous montrons ou pas, ce que nous disons ou pas, façonnent notre identité et peuvent modifier nos rapports sociaux. La manière dont on se met en scène via cette vitrine conditionne inévitablement l’image que les autres ont de nous. L’outil numérique bouleverse la communication, nous ajustons notre image au regard des autres et certains ne vivent plus qu’au travers de ce prisme. Ouverture sur le monde ? Repli identitaire ? Vitrine fidèle du moi ou simple version idéalisée ?… Le sentiment amoureux n’est évidemment pas épargné par ces bouleversements technologiques et sociologiques. Peut-on aimer une image ? Un profil ? A-t-on vraiment besoin de contacts physiques ? De rencontres réelles ?

Nous avons décidé, à travers Openspace, de traiter ces thèmes de façon ludique et moderne.

PRODUCTION
Chef de projet : Julie Bascou
Production : Noé Daudin Clavaud
Auteur : Colin Cressent / Romain Escuriola
Direction Artistique : Romain Escuriola

EQUIPE TOURNAGE
Réalisation : Romain Escuriola
Assistant réalisation : Colin Cressent / Manon Mavor
Chef opérateur : Romain Escuriola / Colin Cressent
Cadreurs : Léo Guyard / Noé Daudin Clavaud
Preneur son : Théo Rol / Mehdi Ziani
Chef electro-machino : Aliocha Bauerschmitt
Scripte : Julie Bascou

DEVELOPPEMENT WEB
Developpeurs : Paco Delmote
Graphistes : Aliocha Bauerschmitt

ACTEURS
Carl : David Vigroux
Amélie : Sandra Jaton SPAM : Flavien Beal

POST-PRODUCTION
Montage linéaire : Léo Guyard / Noé Daudin Clavaud
Montage intéractif : Julie Bascou / Romain Escuriola
Montage son : Julie Bascou
Mixage son / Sound Design : Théo Rol / Paul Fontaine
Musique : Théo Rol / Robin Sebe / Paul Fontaine
Etalonnage : Romain Escuriola / Julie Bascou
Effets visuels : Mehdi Ziani / Noé Daudin Clavaud

PARTENAIRES
Studio Fish
Black Lions film
Autrement Dit Production

Comments are closed.